PCPTherapy

PRÉSENTATION

La PCPTherapy est une technique de relâchement neuromusculaire, ostéo-articulaire, analytique et globale par Pression Continue Profonde.

Cette technique s'appuie en partie sur l'association des techniques de compression ischémique et des Trigger points. 

La PCPTherapy est basée sur l'étirement et la compression de l'ensemble des structures dynamiques neuromyotendineuses. Elle permet d'atteindre les muscles en profondeur entraînant une  décontraction et un relâchement de toute la masse musculaire et apporte une solution simple au cercle vicieux de contracture-congestion.

Le MyoDK est un dispositif médical de classe I spécialement conçu pour l'application des protocoles de PCPTherapy afin d'offrir aux thérapeutes une pratique plus confortable et plus efficace.

L'application de la force exercée par le poids du thérapeute est transmise au patient par l'intermédiaire du MyoDK. Les mains du thérapeute n'étant pas utilisées pour l'application de la pression, le thérapeute peut ainsi les utiliser pour contrôler et sentir le relâchement musculaire.

L'association de la technique de PCPTherapy à ce dispositif a permis d'obtenir des résultats très intéressants dans le cadre des pathologies mécaniques de l'appareil locomoteur, à savoir tendinopathies, rachialgies (lombalgies ,dorsalgies et cervicalgies), pathologies posturales, capsulite, algo-neurodystrophie, fibromyalgie, ...

LES DIFFÉRENTS PROTOCOLES

myoDK-.png

LES PROTOCOLES DE BILAN

Le praticien applique progressivement une pression croissante sur des zones précises du corps du patient. Il évalue le seuil de douleur sur l’échelle standard d’évaluation subjective.

LES PROTOCOLES DE RELÂCHEMENT GLOBAL

Ils visent à préparer le patient de manière globale pour obtenir une détente générale et ainsi pouvoir procéder dans les meilleures conditions aux protocoles thérapeutiques spécifiques.

shoulder-physiotherapy-PMDH5S7.jpg
physiotherapy-PHMVUYG.jpg

LES PROTOCOLES THÉRAPEUTIQUES

Selon chaque pathologie, les protocoles thérapeutiques consistent à appliquer des pressions sur des points précis du corps du patient. Elles sont appliquées tout d'abord d'une manière globale puis localisée en des points précis du corps du patient. L'intensité des forces appliquées optimise l'effet thérapeutique en restant en dessous du seuil de douleur tolérable par le patient.

Les protocoles visent d'abord le traitement des tensions tendino-musculaires puis des tensions ligamentaires et capsulaires en péri-articulaire. Ils permettent ainsi de traiter l'ensemble des articulations. 

LES PROTOCOLES
DANS LE DOMAINE SPORTIF

Ils permettent une récupération musculaire rapide et un renouvellement musculaire (optimisation des performances).

Ils visent à la prévention et le traitement des pathologies spécifiques aux sportifs.

physiotherapy-and-workout-equipment-YZ25
doctor-with-a-patient-in-physiotherapy-c

LES PROTOCOLES D'APPROCHE POSTURALE GLOBALE

Ils permettent l'amélioration de la posture et la stabilisation ou la correction des troubles posturaux. Ils visent la prévention et le traitement des pathologies posturales.

LES PRINCIPES

Technique héritée du massage par pression continue profonde, la PCPTherapy en reprend les bénéfices tout en les amplifiant.
Associée au dispositif médical MyoDK, la PCP
Therapy permet l’application de la pression en profondeur, d’une manière précise et reproductible, amplifiant ainsi les effets déjà constatés par application des doigts et/ou du coude avec une moindre pénibilité pour le thérapeute.

Une approche globale posturale et locale  


Les protocoles de PCPTherapy visent d'abord le traitement global puis le traitement local provoquant des étirements musculo-tendineux passifs et actifs et entraînant des effets mécaniques et neurologiques : 

  • Le traitement global, en passif puis en actif, par levée de tensions, améliore la mobilité articulaire. Une approche globale posturale par les protocoles de PCPTherapy permet d'améliorer la posture.

  • Le traitement local des tensions musculaires, tendino-musculaires, puis des tensions ligamentaires et capsulaires en péri-articulaire, permet d'améliorer des mobilités articulaires et de soulager les patients.

EFFETS DE LA PCPTHERAPY

 
EFFET
ANTALGIQUE

Cette thérapie déclenche la libération et la diffusion d’endorphines endogènes. Elle est indiquée pour le traitement des douleurs chroniques.

 
REPARATION

Il est possible que la pression appliquée crée des microlésions, mieux susceptibles de cicatriser dans un second temps, par rapport à une lésion chronique non évolutive et douloureuse.

DRAINAGE VEINO-LYMPHATIQUE

La pression appliquée en profondeur permet d’atteindre les muscles profonds ce qui entraîne la décontraction et le relâchement de toute la masse musculaire favorisant ainsi la circulation sanguine et le drainage veino-lymphatique.

RETABLISSEMENT DU SCHEMA POSTURAL INITIAL

La prise en charge globale de l’ensemble des zones tendues du corps permet une réharmonisation musculosquelettique qui modifie le schéma postural.
Les améliorations posturales constatées lors de mesures effectuées avec (MediCapteur) semblent confirmer cette hypothèse.

OPTIMISATION DU PROTOCOLE THERAPEUTIQUE

Montrer au patient les progrès effectués (pression exercée croissante, séance après séance, signifiant l'augmentation du seuil de la douleur (diminution de la douleur)  conforte la confiance du patient et contribue à la réussite du traitement.

MyoDK 

MyoDK est un dispositif médical de classe 1 qui est breveté et qui permet au thérapeute d’appliquer sans pénibilité une pression continue profonde sur des points précis, afin de provoquer des étirements musculo-tendineux passifs et actifs entraînant une meilleure mobilité articulaire.

Produits développés et brevetés qui ont reçu plusieurs 

récompenses et ont été soutenus par : 

2006 : Prix d'Oséo en anté-création 

2007 : Lauréat du concours national du ministère de 

l'enseignement supérieur de recherche 

2007 : R&D Commissariat à l'Énergie Atomique, CEA

2008 : Prix de la fondation HEC

2009 : Prix de la technologie innovante 

ministère de l'enseignement supérieur.pn
logo cea.png
logo hec.png
logo bpi.png

HISTOIRE

Origine de la PCPTherapy

Dr Khorassani, Médecin ostéopathe, a pu constater les limites des techniques neuromusculaires classiques (Massage transversal profond technique de Cyriax ou encore Trigger points et Fascia-thérapie) dans des contextes de persistance de douleurs tendino-musculaires chroniques. 

C’est ainsi qu’il a mis au point une technique par Pression Continue Profonde « PCPTherapy ». Le cœur de cette technique originale de pression neuromusculaire (effectuée initialement avec le pouce ou le coude), est d’appliquer une pression continue profonde « PCP » sur des points précis, dans le but de traiter des pathologies mécaniques de l’appareil locomoteur. Cette technique s’avère plus efficace que les techniques manuelles classiques. 

En voulant répondre à la prise en charge de la douleur chronique, il a également trouvé un moyen de rendre le thérapeute plus efficace et plus précis dans son action sur les tissus et les muscles, surtout en profondeur, par l’intermédiaire du dispositif médical (MyoDK) qu’il a conçu pour l’application de la PCPTherapy. Ce dispositif permet d'avoir une indication de la pression exercée, ce qui facilite le travail du thérapeute en termes de suivi de l’amélioration de l’état du patient.

L’association de la technique de PCPTherapy à ce dispositif a permis d’obtenir des résultats très intéressants dans le cadre des pathologies mécaniques de l’appareil locomoteur (tendinopathies, rachialgies (lombalgies, dorsalgies et cervicalgies), pathologies posturales, capsulite, algo-neurodystrophie, fibromyalgies, ...).

Les protocoles de PCPTherapy permettent de recueillir des données sur les patients, ce qui facilite également l’échange entre les thérapeutes.

 

Des techniques perfectibles


Le Dr David Khorassani, Médecin Ostéopathe a travaillé depuis 2003 sur les douleurs chroniques de l’appareil locomoteur au sein du service de médecine physique et de réadaptation puis du service de rhumatologie du C.H.d’Argenteuil. Ses années d’expertise lui ont permis de constater les limites des techniques neuro-musculaires classiques :

 

  • Pénibilités des techniques manuelles :

 La plupart des praticiens utilisent des techniques essentiellement manuelles pour traiter et décontracter les muscles de leurs patients. Ils utilisent pour ce faire la force de leurs propres mains, sollicitant ainsi fortement leurs membres supérieurs. Sur la durée, ces techniques manuelles deviennent pénibles, voire traumatisantes car elles exigent un effort permanent de la part du thérapeute, pouvant amener une baisse d’efficacité au fur et à mesure de la pratique. 60% des kinésithérapeutes souffrent de troubles musculosquelettiques, atteignant directement leur outil de travail, à savoir leurs membres supérieurs et leur rachis.

  • Limites des techniques manuelles : 

Ces techniques seules permettent difficilement d’atteindre les muscles en profondeur, le praticien étant limité lui-même par sa force musculaire et la douleur provoquée par la pression exercée.

  • Evaluation objective de la douleur par des techniques manuelles : 

Les résultats des méthodes manuelles sont non seulement variables d’un thérapeute à l’autre mais aussi difficilement quantifiables en terme de l'efficacité.

Fort de ces constatations et victime lui-même de douleurs des membres supérieurs, le Dr David Khorassani a cherché à mettre au point un outil et une méthode qui pourraient soulager ses patients tout en soulageant les contraintes sur ses membres supérieurs.

Consolider et innover


Associé au dispositif médical MyoDK, la PCPTherapy offre au thérapeute la possibilité d’utiliser le poids de son corps à la place de sa force musculaire manuelle, soulageant ainsi ses membres supérieurs. Muni d’un indicateur de pression, ce dispositif permet de maîtriser la pression exercée sur le patient et d’objectiver le diagnostic en reliant le niveau de douleur à un niveau de force appliquée. Le traitement ainsi adapté de manière progressive permet de maximiser l’efficacité.

Entre 2009 et 2015, les données acquises ont permis de faire des études confirmant l'efficacité de la technique et la performance du MyoDK.


Devant le succès thérapeutique constaté de sa méthode, le Dr David Khorassani poursuit le développement de la PCPTherapy auprès d’autres praticiens et parallèlement le développement d'autres dispositifs médicaux.